RGPD et e-commerce : quels changements dans les campagnes emailing ?

16 Avr 2018 0 No tags

Le 25 mai de cette année, le nouveau règlement général sur la protection des données (RGPD) entrera en vigueur et remplacera les réglementations existantes. Les entreprises du e-commerce devront ajuster leurs pratiques d’ici là. Aujourd’hui, les spécialistes de Newsletter2Go, le logiciel emailing pour les e-commerçants, vous expliquent tout ce que vous devez savoir pour vous préparer au RGPD.

Qu’est-ce que le RGPD et quel est son objectif  ?

Jusqu’à présent, chaque État membre de l’UE avait ses propres lois sur la confidentialité et la sécurité des données utilisateurs. Le nouveau RGPD assure l’unification de ces règlements afin de mieux protéger les citoyens européens.  

L’harmonisation de la législation au sein de l’Union européenne profite avant tout aux consommateurs. À l’avenir, ceux-ci évolueront dans le même cadre juridique et ne devront plus se familiariser avec les lois de chaque État membres. Pour les entreprises qui opèrent à l’international, cela conduit à une simplification des processus internes et garantit généralement une plus grande efficacité, puisque désormais les clients de différents pays peuvent être traités de manière égale.

À qui s’applique le RGPD ?

Le RGPD s’applique à toute organisation ou entreprise qui traite des données personnelles. « Traiter » signifie ici la transmission, le stockage, l’analyse ou l’utilisation de données qui permettent d’identifier une personne physique (comme le nom, la date de naissance ou l’adresse). L’adresse IP peut également être considérée comme une donnée personnelle car elle peut être affectée à une personne spécifique.

Le RGPD: qu’est-ce que cela change pour les e-commerçants ?

Si vous avez une boutique en ligne, voici les principes essentiels que vous devez prendre en compte :

  1. Le consentement. Vous devez toujours avoir le consentement explicite des personnes dont vous traitez les données. Si vous avez une boutique en ligne et envoyez régulièrement des newsletters à vos clients, cela signifie que chaque destinataire doit vous donner son accord explicite avant que vous ne l’inscriviez à votre carnet d’adresses. De plus, les personne concernées doivent être en mesure de retirer leur consentement à tout moment.

 

  1. Le principe de minimisation des données collectées. Le traitement des données doit être limité à l’objectif poursuivi lors de la collecte initiale. Dans le formulaire d’inscription à votre newsletter, demandez uniquement les informations réellement nécessaires pour envoyer des newsletters aux destinataires. Des informations supplémentaires telles que le nom ou la date de naissance peuvent être demandées, mais ne devraient pas être obligatoires. De plus, n’utilisez jamais les données de vos clients pour autre chose que la raison pour laquelle vous avez collecté les données au départ.

 

  1. La transparence. Vos clients vous confient leurs données et doivent donc savoir exactement quelles sont les données collectées sur eux et surtout ce qu’il advient de ces données par la suite. Si un client a des questions à propos de ses données personnelles, vous êtes tenu, en tant que société, de fournir des informations à ce sujet.

 

Quel changements pour vos campagnes emailing ?

Pour les emails marketeurs, un certain nombre de choses changent avec le RGPD. Ils doivent, par exemple, être beaucoup plus prudents lorsqu’il est question de consentement. Ainsi, ils doivent mettre en place un système d’inscription double opt-in et pouvoir prouver l’accord explicite de leur destinataires. Il est donc grand temps de dire adieu aux cases pré-cochées et aux inscriptions simple opt-in !

Soyez prudent avec vos anciennes adresses et assurez-vous que vous avez l’autorisation de chaque destinataire. Évitez également à tout prix l’achat de listes d’adresses mails en masse, car  le consentement que vous collectez devra être donné de façon « libre, spécifique, éclairée et univoque » selon l’article 4 du règlement. Par ailleurs, pensez à garder une trace du consentement de vos contacts en cas de litige (horodatage et adresse IP notamment).

Dans le cadre du marketing automation, vous devrez informer vos destinataires des données qui seront utilisées dans un scénario automatisé. Vous comptez envoyer des emailings d’anniversaire ou des recommandations produit ? Vos destinataires devront être informés que leur date d’anniversaire ou leur comportement d’achat seront utilisés pour segmenter vos envois. 


Vous voulez en savoir plus ? Newsletter2Go vous propose un livre blanc spécial RGPD et email marketing.